Pour la neutralité du net, contre le chantage à l’innovation

NDN

Les Jeunes Démocrates défendent depuis longtemps le principe fondateur d’Internet selon lequel les flux de données doivent être traités de façon égale et neutre. La neutralité du net garantit que les opérateurs ne discriminent pas les communications de leurs utilisateurs et s’en tiennent à leur rôle de transmetteurs d’informations. Ce principe permet à tous les utilisateurs, quelles que soient leurs ressources, d’accéder au même réseau sans restrictions.

Une vingtaine d’industriels des télécommunications ont publié le 7 Juillet dernier un manifeste à destination de la Commission européenne, déclarant que la 5G ne pourrait pas être déployée sans négocier les fondements de la neutralité du net.

Le chantage à l’innovation dont il est question n’est pas acceptable.

Être contre la neutralité du net, c’est être contre la source même du modèle de développement de l’Internet tel que nous le connaissons à ce jour. Elle permet l’innovation, l’accroissement des usages, l’accès à la connaissance et la libre-concurrence. Par ailleurs, la neutralité du net garantit la liberté d’expression et favorise la communication dans notre société.

Dans l’intérêt des utilisateurs et des innovateurs de demain et parce qu’Internet ne s’arrête pas aux frontières nationales, le combat pour sauvegarder la neutralité du net doit être porté au niveau européen et soutenu par la jeunesse, premiers défenseurs de l’Internet ouvert.

C’est pourquoi nous soutenons la position de l’Alliance des Démocrates et Libéraux Européens (ADLE), portée particulièrement par la députée européenne Marietje SCHAAKE et nous engageons l’organisation de régulation des Télécom européens à suivre les premiers avis du parlement en protégeant la neutralité du net.

Laissez un commentaire